4 affiches pour les barrages de l'Euro 2016

Les affiches des barrages de l’Euro 2016

En ce dimanche 18 octobre 2015, ne cherchez pas Michel Platini pour effectuer le tirage des matches de repêchage des Eliminatoires de l’Euro 2016 de novembre 2015. Suspendu pour une durée de 90 jours de toute fonction en lien avec le football, l’ancien numéro 10 des Bleus a laissé sa place à son ancien coéquipier Dominique Rocheteau accompagné de Gianni Infantino, secrétaire général de l’UEFA.

Quatre chocs pour les barrages

Prévu entre les 12 et 14 novembre 2015, les matches aller vont voir s’affronter 8 équipes qui ont terminé 3e de leur poule, à l’exception de la Turquie, meilleure troisième et directement qualifiée.

Les huit confrontations sont les suivantes :

Ukraine – Slovénie
Suède – Danemark
Bosnie-Herzégovine – République d’Irlande
Norvège – Hongrie

 Quant aux matches retour, ils vont s’étaler entre les 15 et 17 novembre et c’est seulement à l’issue de ces rencontres que le nom des quatre dernières nations intégrées à la phase finale de l’Euro 2016 seront connus.

Vous pouvez suivre les résultats de ces 8 matchs dans notre page dédiée aux barrages.

Les absents de l’Euro 2016

Pourtant élargie à 24 pays, la nouvelle formule de l’Euro 2016, comprenant 8 poules de quatre équipes, devait garantir une qualification facile au « grands d’Europe ». Dans certaines poules, comme le groupe E, la hiérarchie a été respectée. Ainsi les équipes d’Angleterre et de Suisse se sont-elles directement propulsées en phase finale de l’Euro, tandis que la Slovénie a encore une chance de se qualifier en passant par les repêchages face à l’Ukraine.

A l’inverse, de grosses cylindrées manqueront à l’appel. Dans le groupe A, la grosse surprise découle de l’élimination des Pays-Bas, vice-champion du monde 2014, relégués à la 4e place de la poule et ne pouvant donc pas participer au barrages ! Dans le groupe B, Chypre et Israël n’ont pas su tirer leur épingle du jeu, se faisant souffler la 3e place par la Bosnie, la Belgique et le Pays de Galles occupant les deux places directement qualificatives.

D’autres nations regarderont les matches à la télé, comme l’Ecosse, la Finlande, la Bulgarie ou la Serbie, ces deux dernières équipes étant pourtant habituées des grands événements mondiaux. Quant à toutes les petites nations, jamais qualifiées pour l’Euro 2016, elles ont pu goûter au joie du haut niveau en se frottant à l’élite du football européen dans le cadre des matches de poule élargie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *