Zlatan, le héros suédois

Et les derniers qualifiés pour l’Euro 2016 sont…

Entre le 12 et le 17 novembre 2015, 8 équipes, qui avaient terminé troisième de leur poule, s’affrontaient en match aller-retour. A l’issue de ces matches, les 4 derniers qualifiés seraient alors connus, ouvrant ainsi la porte, le 12 décembre prochain, au tirage au sort de la phase finale. Alors, qui sont les derniers repêchés de l’Euro 2016 parmi la Bosnie, le Danemark, la Hongrie, l’Irlande, la Norvège, la Slovénie, la Suède et l’Ukraine ?

De l’importance du match aller

Avec la formule du match aller-retour, l’équipe qui reçoit en premier est parfois défavorisée, car le match retour, décisif, se jouera à l’extérieur. Pour les barrages de l’Euro, le résultat du match aller s’est néanmoins montré déterminant. En effet, la Norvège, battue 1 à 0 à domicile par la Hongrie, n’a pas pu redresser la barre à l’extérieur. La Bosnie, qui avait concédé un match nul sur sa pelouse, n’a pas non plus réussi à renverser la tendance en Irlande. A l’inverse, la Suède, victorieuse du Danemark à domicile, a pu gérer le match retour et ainsi se qualifier, tout comme l’Ukraine, qui élimine la Slovénie.

Les stars au rendez-vous

Dans le clasico qui opposait les Danois aux Suédois, une grosse pression pesait sur les épaules de Zlatan Ibrahimovic. L’attaquant du PSG, parfois critiqué pour ses prestations en demi-teinte en Coupe d’Europe, devait concrétiser les espoirs de toute une nation. Et Ibra a frappé : par deux fois, il a fait trembler les filets danois permettant à la Suède de se qualifier pour l’Euro 2016 grâce à un match nul 2 partout.

Rappelez-vous l’adage : pas d’ibra, pas de chocolat ! Et ce soir du mardi 17 novembre, Ibra était bien là et si la star du Parc des Princes arrive aussi affuté, la Suède constitue un sérieux client pour le titre, en dépit d’une qualification aux forceps. Quant au Danemark, il leur reste deux années pour se préparer aux qualifications de la Coupe du Monde 2020. D’ores et déjà, une nouvelle ère s’ouvre pour l’équipe nationale, car le sélectionneur Morten Olsen jette l’éponge après 15 ans de loyaux services, avec un bilan toutefois mitigé. En effet, l’équipe danoise de football, à l’exception d’un quart de finale lors de l’Euro de 2004 au Portugal, était déjà absente de l’Euro 2008 et n’a participé qu’à la phase de groupe en en 2012. Et le bilan en Coupe du Monde n’est guère plus brillant avec deux absences remarquées, en 2006 et en 2014.

Bosnie et Ukraine, deux destins opposés

La Bosnie-Herzégovine, dont l’équipe est reconnue par la FIFA depuis 1995, n’a jamais réussi à se qualifier pour une phase finale de l’Euro. En dépit du passage de 16 à 32 équipes, la Bosnie échoue une nouvelle fois au stade des barrages, comme en 2012. Quant à l’Ukraine, qualifiée d’office en 2012 à l’Euro en tant que pays organisateur, elle accède pour la 1e fois à la phase finale après être issue des phases de qualification !

Enfin, soulignons la belle performance de la Hongrie qui jouera l’Euro 2016 en France, sa dernière participation à une compétition européenne remontait à 1972, avec une demi-finale à la clef. Alors, un retour gagnant en 2016 ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *